Rareté des ressources, changement climatique

Tournons nous vers la mer pour préparer notre avenir

Projet

Avec un potentiel techniquement exploitable évalué à plusieurs milliers de TWh/an, les WEC (wave energy converters) ont un fort potentiel de développement. Environ 10 % de la demande annuelle mondiale en électricité pourraient être couverts par la production houlomotrice.

En tenant compte du retour d’expérience des technologies houlomotrices existantes et des différents obstacles qui freinent leur développement commercial, Seaturns a défini cinq objectifs de recherche :
- Minimiser le coût moyen de captation de l’énergie (LCOE),
- Assurer un haut niveau de fiabilité et de survie pour résister aux états de mer sévères,
- Capter efficacement différents types de houle,
- Faciliter les opérations d’installation et de maintenance en mer,
- Minimiser le coût et la fréquence des intervention de maintenance.

Pour capter l’énergie des vagues et la convertir en électricité, Seaturns a développé une solution houlomotrice de rupture basée sur un ancrage innovant. Ce concept a été breveté en France et à l’international (Afrique du Sud, Australie, Chine, Europe, Japon et USA).

La technologie mise au point consiste à exploiter la technique du pendule d’eau interne oscillant dans un flotteur cylindrique. C’est une solution simple, compacte, robuste, et de taille réduite.

Plusieurs marchés sont ciblés : la production d’électricité en réseaux, l’approvisionnement de sites industriels et de zones non interconnectées.

Équipe

Vincent TOURNERIE
Président fondateur

Gabriel CANTEINS
Chef de projet et associé

Arthur CHAULIAC
Ingénieur R&D

Avancement du projet

Essais en bassin | Santander | 2021

En mai-juin 2021, Seaturns mène deux semaines d’essais au Cantabria Coastal and Ocean Basin, le bassin à houle de l’IH Cantabria en Espagne. Ces essais permettent de tester un prototype houlomoteur à une échelle 1:10, c’est une grande avancée dans le programme R&D de Seaturns. À cette échelle il est possible de tester une turbine de captation d’énergie et des ancrages représentatifs des pratiques courantes dans le secteur offshore.

La mise à disposition du bassin a été prise en charge par l’Union Européenne dans le cadre du programme MaRINET2.

Essais en bassin | Porto | 2020

En novembre 2020, Seaturns mène deux semaines d’essais dans le bassin à houle de l’Université de Porto. Ces essais ont pour objectif d’optimiser la performance du système et de caractériser le comportement en configuration multi-flotteurs, dans différents états de mer. La résistance en conditions extrêmes, avec des vagues de survie d’incidences variées, est également testée.

La mise à disposition du bassin a été prise en charge par l’Union Européenne dans le cadre du programme Interreg Atlantic Area PORTOS Project.

Actualités

Revue de presse


12/05/2022

WiCLUB : financement participatif

09/03/2022

Le projet Seaturns a été retenu par le Pôle Mer Bretagne Atlantique et le Pôle Mer Méditerranée pour figurer dans une sélection de projets innovants qui seront financés collectivement, dans le cadre du WiCLUB Économie Bleue. La collecte est assurée par la plateforme de crowdfunding WiSEED et elle commence dès aujourd’hui !!
Après des études techniques & économiques et des essais en bassin qui ont validé la pertinence et la performance de notre solution de récupération de l’énergie des vagues, nous préparons les essais en mer d’un pilote. Le projet a gagné en maturité et il entre dans une nouvelle phase plus ambitieuse pour trouver sa place dans les solutions d’avenir.
Si notre aventure vous plaît et que vous voulez la soutenir, alors c’est le moment d’investir !
WiCLUB Économie Bleue

Partenaires

Soutien à l'innovation

Partenaire financier

Partenaire financier

Soutien à la R&D

Soutien à la R&D

Soutien à la R&D

Partenaire financier

Soutien à l'innovation

Incubateur

Réseaux